• English
  • RECOLIM : REemploi des COntenants alimentaire pour anticiper la loi EgaLIM dans les cantines scolaires franciliennes

    Objectif : Le SYREC, le SIRESCO, le SIVURESC souhaitent, dans le cadre des groupes de travail des associations Agores et Restau’Co, préparer cette évolution et expérimenter les solutions proposées par Uzaje avec l’alternative de bacs inox ou de plats en verre.

    Contexte : la loi Egalim (votée en octobre 2008) prévoit l’interdiction en 2025 de l’utilisation des contenants en plastique pour la cuisson, la remise en température et le dressage des denrées alimentaires dans la restauration collective à destination d’enfants, jeunes enfants et étudiants.

    Nous vous invitons à consulter la Brochure RECOLIM ou à visualiser la vidéo pour plus d’informations sur le projet.

    Le projet : objectifs et organisation

    Le projet d’utilisation de contenants réemployables dans les cantines scolaires est organisé autour de deux thématiques principales :

    Des experts français, participent à RECOLIM afin de soutenir le projet :

    Bourgeat – Leader français de l’inox pour les ustensiles et équipements de cuisine.

    > Expertise pour la confection du bacs inox.

     

    ARC – Verrier français, leader mondial des arts de la table.

    > Expertise pour le développements des contenants en verre adaptés.

     

    Multivac – leader des solutions d’ensachage pour les emballages de produits alimentaire

    > Accompagne la recherche de la meilleure solution de bouchage pour les plats.

     

    Laboratoire IANESCO – spécialisé dans la chimie, prestations d’analyse, essais normalisés, études, conseil, expertises, etc.

    > Réalisera les contrôles de qualité hygiénique des contenants lavés

     

    Happy Manut –Solutions innovantes pour l’ergonomie au travail

    > Mise en place d’équipements adaptés pour faciliter la manutention des nouveaux équipements.

     

    FM Logistic – Expert de la logistique et mutualisation des flux

    > Etude d’un système de transport viable économiquement et environnementalement

     

    IRCF – Cabinet d’ingénierie spécialisé dans le conseil technique aux cuisines centrales

    > Accompagne les acteurs des 3 SIVU sur les impacts dans leur fonctionnement (ergonomie en cuisine centrale et satellite)

     

    La région Ile-de-France soutient le projet financièrement

     

    Organisation du projet

    Le projet réparti en 7 axes de recherches et développement interdépendants :

    Le contenant alternatif et son bouchage (Arc, Bougeat, Multivac) :

    1/ Bac inox et raviers en verre : concevoir un plat adapté au réemploi pour les cantines scolaires : poids, forme, encastrable, etc.

    2/ Solution de bouchage : discuter de la solution optimale pour le bouchage des contenants et garantir leur herméticité et étanchéité pour la cuisson sous vide et le conditionnement.

    Lavage (Uzaje, Ianesco, FM Logistic) :

    3/ Organiser le lavage, la collecte et la livraison des bacs sur les sites pour la durée de l’essai.

    4/ Hygiène : évaluation de la qualité d’hygiène pour libération des lots, et test de migration des composants.

    5/ Etude économique : solution logistique pour le retour des contenants, valorisation des options lavage internalisé ou externalisé.

    Ergonomie des postes de travail (IRCF, Happy Manut) :

    6/ Etude d’impact lié au poids des nouveaux contenants (manutention, TMS).

    7/ Mise en place et est d’équipements adaptés.

    Avant/après du projet :

    Le circuit des bacs

    Les bacs propre sont distribués dans les cuisines centrales, qui conditionnent les repas directement dedans. Les plats préparés sont ensuite acheminés vers les cantines scolaires afin d’être distribués aux enfants et étudiants qui sont servis depuis les bacs de cuisson. Les bacs sales sont ensuite rassemblés par cantine puis collectés par Uzaje afin d’être lavés et remis en circuit d’utilisation.

     

    La valeur ajoutée d’Uzaje dans le projet

    Le projet dans la presse

    Rappel du contexte réglementaire

    La loi Egalim

    Votée en octobre 2018 prévoit l’interdiction en 2025 de l’utilisation des contenants en plastique pour la cuisson, la remise en température et le dressage des denrées alimentaires dans la restauration collective à destination d’enfants, jeunes enfants et étudiants. A l’initiative du livre blanc d’Agores (« Les alternatives aux conditionnements en plastiques dans la restauration collective ») pour accompagner les acteurs de la restauration collective. Les équipes d’Uzaje ont été interrogées et sont citées parmi les solutions.

    La Loi Anti-Gaspillage pour une économie circulaire

    Adoptée le 10 février 2020, prévoit (entre autre)

    Les perturbateurs endocriniens

    Rapport d’information sur les perturbateurs endocriniens présents dans les contenants en plastique (décembre 2019) – publié par la commission de l’Assemblée Nationale, et dont la conclusion est claire : soutenir l’accélération de la sortie des contenants en plastique votée dans la loi Egalim