• English
  • Uzaje implante un centre de lavage industriel de contenants alimentaires au MIN d’Avignon. L’objectif : réduire l’impact environnemental

     

    Avignon, le 9 septembre 2021

     

     

     

     

    Uzaje développe sa présence en France avec l’ouverture d’un deuxième site de lavage à Avignon, qui entrera en service à l’automne 2021. 

    Acteur de l’économie sociale et solidaire agréée ESUS, ce centre permettra, à horizon 2025, la création de 40 emplois locaux en production non délocalisables, le lavage de plus de 35 millions d’unités par an, évitant ainsi plusieurs milliers de tonnes de déchets.  

     

     

    Tunnel de lavage industriel de contenants

     

     

    A compter de l’automne, Uzaje à Avignon sera en mesure de mutualiser le lavage de différentes tailles, formes et matières de contenants alimentaires. 

    Uzaje apporte une solution unique qui vise la massification du lavage pour répondre aux attentes des consommateurs, des entreprises et collectivités qui veulent sortir de l’usage unique et mettre en œuvre le réemploi des contenants alimentaires. 

     

    Dans une optique de faible impact sur l’environnement, Uzaje a équipé le centre d’Avignon d’un tunnel de lavage par aspersion dernière génération à faible consommation d’eau, d’énergie et produits lessiviels, dans le même esprit que celui mis en place au centre de Neuilly-sur-Marne (93) en décembre 2020.   

    Pour sa deuxième implantation, Uzaje choisit Avignon pour 4 raisons : 

    1. La position géographique centrale entre la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Est Occitanie. L’implantation sur le MIN d’Avignon, plateforme de 120 entreprises, à 10min de l’A7, permet une proximité avec les différents lieux de collecte/livraison.  
    1. Les premiers clients en très grande proximité d’Avignon. Acteurs du secteur de la restauration scolaire, ces clients s’engagent dans des dispositifs de réemploi pour répondre aux enjeux de santé pour les enfants (loi EGalim) et réduire l’empreinte des déchets (loi AGEC).     
    1. La densité et la qualité de l’écosystème agroalimentaire régional. L’industrie agroalimentaire de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur pèse 8 milliards d’Euros de CA pour 1 000 établissements et s’appuie sur plus de 37 100 salariés. 
    1. L’intérêt local fort des collectivités territoriales et du tissu industriel pour préserver l’environnement. Aujourd’hui, la mer Méditerranée est la mer la plus polluée au monde, en majeure partie par des déchets plastique à usage unique, menaçant les écosystèmes. De nombreuses initiatives ambitieuses sont mises en place pour réduire préserver l’environnement en Provence-Alpes-Côte d’Azur, à l’image de la démarche de la Région « Zéro Déchet Plastique en stockage à l’horizon 2030 », qui soutient les actions des entreprises en faveur de l’économie circulaire et les actions innovantes contre les dégradations environnementales.  

     

    Uzaje peut répondre dès maintenant aux sollicitations des collectivités locales, des sociétés de restauration collective, aux restaurants et aux industriels qui veulent s’engager dans cette transformation. 

     

     

     

    (1) source : Aria Sud – PACA , Aria Sud Provence-Alpes-Côtes d’Azur, Association Régionale des Industries Alimentaires.