• English
  • Les industriels de l'agro-alimentaire passent au durable

    Uzaje accompagne les industriels de l’agro alimentaire dans leur passage au réemploi

    Uzaje accompagne les industriels de l’agro-alimentaire dans leur transition vers le réemploi :

    Ils sont passés au durable

    Triballat Noyal et les Côteaux Nantais sont 2 des 14 entreprises partenaires du programme ZeroWest déployé par Uzaje dans le réseau Biocoop Scarabée dans la région de Rennes. Pour le programme Triballat Noyal a fait évoluer son offre fromage blanc à marque Tante Hélène dans un pot plastique jetable vers un pot en verre réutilisable. L’enjeu est d’étendre le programme de réemploi au réseau bio.

    1ère conversion du plastique à usage unique vers le réemploi : Triballat Noyal

    « Depuis toujours, notre entreprise a osé innover, s’engager et tenter l’aventure de l’Agriculture Biologique, du végétal, de la responsabilité sociétale. Après une première tentative infructueuse en solitaire de la consigne en 2015, nous avons eu la chance de croiser les fondateurs d’Uzaje en 2019. Nous retentons l’aventure en équipe, additionnant ainsi les motivations, les compétences et les moyens afin de bouger les lignes »

     

    Olivier Clanchin, Directeur Général de Triballat Noyal

     

    Triballat Noyal a changé l’emballage de son pot de yaourt Tante Hélène 400g du plastique au verre réutilisable afin d’évaluer  l’accueil des consommateur par rapport à l’offre. L’entreprise à mis en place un processus d’innovation rapide en interne afin d’être prêt pour le lancement du projet; une étiquette informative a été développée spécialement pour le projet.

    Le réemploi du verre au cœur de la stratégie de l’entreprise : Les Côteaux Nantais

     

    « Aux Côteaux Nantais nous croyons que chacun a le droit à une alimentation saine. La rencontre avec Uzaje et le travail de co-construction avec les entreprises amies et partenaires nous permet de concrétiser notre projet de réemploi de nos contenants. Nos équipes et nos consommateurs nous aident à enclencher la démarche et nous poussent à être partie prenante de cette expérimentation »

     

    Benoit Van Ossel, PDG des Côteaux Nantais